Quels concours pour devenir ATSEM (agent territorial spécialisé en écoles maternelles) ?

 

Vous avez toujours voulu travailler au contact des enfants, vous avez envie de renouveau dans votre filière actuelle… Avez-vous pensé à la reconversion en école maternelle ? Si vous êtes fonctionnaire ou souhaitez le devenir, mais que vous n’êtes ni attiré par la fonction de gardien de la paix ou celle de surveillant pénitentiaire, ni par un travail de bureau, alors découvrez dans cet article le parcours et le concours pour devenir ATSEM c’est à dire agent territorial spécialisé des écoles maternelles.

 

Le concours ATSEM et les conditions d’accès au poste

Les Atsem sont environ 55 000 en France. Avant la réforme du 1er Mars 2018, les candidats se montraient peu nombreux, du fait d’un salaire jugé trop bas et d’un manque de perspectives de carrière. Suite à cette réforme notamment, les Atsem, agents de catégories C, peuvent maintenant accéder aux concours pour devenir agents de maîtrise (catégorie B) ou animateurs territoriaux. Dans le même ordre d’idées, ce décret a redéfini le rôle des Atsem en les incluant dans la communauté éducative, au même rang que les enseignants. En effet, on avait souvent tendance à les confondre avec des animateurs ayant le BAFA, ce qu’ils ne sont pas !

Pour être agent territorial en école maternelle, il faut passer un concours. Il n’est pas possible de devenir ATSEM sans concours. Il faut également être français ou ressortissant d’un état membre de l’espace économique européen.

3 concours existent pour travailler en tant qu’Atsem. Dans tous les cas, il est conseillé de préparer le concours ASTEM pour mettre toutes les chances de votre côté lors de l’épreuve d’admission.

L’inscription au concours ATSEM se fait seulement auprès du centre de gestion (CDG) de votre département. Chaque département ne fera pas un concours chaque année mais vous pouvez passer le concours dans n’importe quel département comme celui-ci est valable nationalement.

Le concours se fait en même temps dans tous les centre de gestion. Pour cette année, le concours ATSEM 20211 a lieu le 6 octobre. Pour se présenter au concours, il faut rendre un dossier d’inscription quelque mois avant (le 02 juin pour 2021).

Pour s’inscrire au concours, il faut donc contacter le CDG du département, directement sur leur site internet ou par téléphone.

 

Le concours interne

Si vous êtes déjà fonctionnaire agent en collectivité territoriale dans des établissements publics , un concours interne vous est destiné, sous réserve de disposer de 2 ans d’expérience professionnelle en milieu scolaire ou maternel auprès de jeunes enfants. Ce concours se présente sous la forme d’une seule épreuve orale. 30% des postes sont pourvus par cette voie.

 

Le concours externe

Si vous êtes salarié extérieur à la fonction publique, vous pouvez candidater au concours externe à condition de détenir un CAP « Accompagnant éducatif – petite enfance » (CAP AEPE). Si vous n’avez pas ce diplôme, vous pouvez demander une équivalence de diplôme en vouys adressant au secrétariat de la commission nationale d’équivalence de diplôme du centre national de la fonction publique. Si vous êtes sportif de haut niveau ou père ou mère d’une fa mille de trois enfants ou plus, vous pouvez également vous passer de diplôme. Dans tous les cas, la décision sera prise par une commission.

Le concours externe d’ATSEM se compose d’une épreuve écrite d’admissibilité qui prend la forme d’un QCM, suivi par un entretien avec le jury (épreuve orale). 60% des candidats admis viennent de cette voie.

 

La 3ème voie

Il existe également un troisième concours, qui est destiné aux salariés, aux élus ou responsables associatifs justifiant d’une expérience d’au minimum de 4 ans en milieu scolaire ou maternel. Cela peut concerner, par exemple, les assistantes maternelles ou les auxiliaire de puériculture. Il se présente sous la forme de deux épreuves : un écrit ainsi qu’un oral.

 

Statut d’un Atsem et journée type

Si vous passez avec succès les épreuves dédiées à l’exercice de ce poste, vous serez recruté en tant qu’agent de la fonction publique territoriale. De ce fait, votre employeur et votre hiérarchie seront en premier lieu la commune dans laquelle se situe l’école. Néanmoins, au sein de l’école, l’Atsem est placé sous la responsabilité du directeur ou directrice d’école.

Comme vous pouvez vous en douter, le rythme de votre journée sera le même que celui des écoliers. Les parents vous confient leurs enfants, et vous êtes l’intermédiaire entre les enfants et l’enseignant. A ce titre, il est important de disposer de bonnes capacités relationnelles pour gagner la confiance des parents, de même que comprendre la psychologie de l’enfance pour mieux répondre aux besoins des enfants.

Au sein de la classe, vous ne manquerez pas de tâches ! Votre rôle est d’aider l’enseignant dans le déroulement de son cours. Un petit lève la main et souhaite se rendre aux toilettes ? Vous l’accompagnez. Vous trouvez des livres éparpillés après une séance de lecture ? Vous les rangez. Un enfant manifeste qu’il a froid ? Vous l’habillez. L’enseignant compte sur vous pour le délester de ces tâches sur lesquelles il n’a pas le temps de se concentrer. Vous participez ainsi à ce que les petits gagnent peu à peu en autonomie en leur montrant les bons gestes à adopter au quotidien.

Voyons comment se déroulera votre journée type au sein de l’école. Vous accueillez les parents en début de matinée, et conduisez les enfants par la main jusqu’en salle de classe. En hiver particulièrement, vous aurez à les déchausser, leur retirer leurs lourds manteaux, leur montrer où les suspendre, aux côtés de leurs bonnets, gants et cartables. Ce rituel participe aussi à la construction mentale de l’enfant et lui enseigne des principes de discipline indispensables à la vie en communauté. Une fois les petits installés, l’enseignant démarre son programme de la journée. Découpage, collage, jeux au ballon, jeux d’eau, dessin, comptines, pâte à modeler, peinture, puis plus tard : lecture et écriture… Toutes ces activités nécessitent du matériel, ou un bon coup de nettoyage juste après ! Ce sera votre rôle que les enfants trouvent des classes prêtes avant chaque activité, et toujours propres pour la suivante. D’autre part, vous êtes aussi chargé(e) de la sécurité des enfants lors des activités : veiller à ce qu’ils ne se bagarrent pas, leur enseigner les gestes d’hygiène comme se laver les mains ou ne pas mettre les doigts dans la bouche. Mais votre rôle ne se limite pas à la classe, car les petits ont très vite faim ! La cantine est votre second lieu de travail privilégié, et comporte ses exigences propres. Les petits ont en effet tendance à vouloir manger de gros morceaux, ce qui peut représenter un risque pour eux, ou alors jouer avec la nourriture et la balancer sur leur voisin… C’est là que vous intervenez et leur enseignez les bonnes manières à table. Et après le repas, rien de tel qu’une sieste ! A nouveau, vous serez la personne en charge de préparer les petits à s’endormir, puis de les réveiller et leur distribuer le goûter de 4 heures. En fin de journée, vous rangerez la classe, et ferez votre ronde dans le bâtiment afin de vérifier si l’équipement n’est pas abîmé et au besoin, effectuerez les réparations nécessaires.

Petit bonus : Lors des sorties scolaires, vous serez également de la partie avec l’enseignant(e) ! Vos tâches seront alors, comme vous pouvez vous en douter, similaires à celles dont vous aurez l’habitude : veiller au bon déroulement du voyage.

 

Salaire et évolution

Vous avez réussi le concours ? Bravo ! Pendant trois ans, vous figurerez sur une liste d’aptitudes selon votre position dans le classement. Vous serez alors recruté par les collectivités territoriales, qui vous proposeront un contrat de fonctionnaire stagiaire qui dure en général 1 an, en guise période d’essai. Au bout de cette année, si tout s’est bien passé, félicitations ! Vous serez titulaire de votre poste. Concernant le salaire, comme tous les autres emplois en fonction publique, il est indicé, et dépend des deux facteurs que sont le grade et de l’ancienneté. Vous démarrerez au S.M.I.C et pouvez atteindre jusqu’à 2000 euros bruts par mois.

Si vous avez aimé cet article, n’hésitez pas à consulter les autres sections de ce blog sur les différents métiers de la fonction publique susceptibles de vous intéresser.